A la découverte de la France A la française Régions Régions Entente vallée du Lot Entente vallée du Lot Tourisme dans la vallée du Lot Entente vallée du Lot Logements, tourisme, gastronomie, oenotorisme, sud, vallée du Lot
Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/07/2015

Un nouveau président pour l'Entente

Capture d’écran 2015-07-24 à 17.39.45.png

Vincent Descoeur, président du conseil départemental du Cantal, a souhaité passer le relais après treize ans à la présidence de l'Entente Lot. Il n'a pas manqué de souligner combien il avait apprécié de travailler avec l'ensemble des élus des cinq départements, tous animés par le même objectif de valoriser la rivière pour assurer le développement de ce territoire. «L'Entente n'est pas simplement un nom, c'est aussi un état d'esprit de solidarité et de convivialité qu'il faudra s'attacher à préserver dans l'avenir», a-t-il affirmé.

C'est ainsi que, le 6 juillet dernier, le conseil d'administration de l'Entente Lot a élu à l'unanimité un Lotois à sa tête en la personne de Serge Bladinières, vice-président du conseil départemental du Lot. Ce dernier, membre de l'Entente Lot depuis de nombreuses années, s'est investi, dès le départ, sur l'ensemble des questions liées à l'eau.

Hommage à Christian Bernad

Membre du conseil d'administration de l'Agence de l'eau Adour-Garonne, il sera au cœur des débats pour faire entendre la voix du bassin versant du Lot.

Au moment de sa prise de fonctions, Serge Bladinières a souhaité rendre hommage à Christian Bernad, président de l'Association pour l'aménagement de la vallée du Lot, qui fut le premier défenseur de la rivière Lot et l'initiateur du projet de développement mené par l'Entente Lot jusqu'à aujourd'hui. Hommage également au travail réalisé par son prédécesseur Vincent Descoeur, qui a su mener à bien des dossiers majeurs pour notre territoire. Aujourd'hui, Serge Bladinières devra relever d'autres défis tout aussi importants avec, en premier lieu, celui de l'évolution de l'Entente Lot en syndicat mixte, imposée par la loi de modernisation de l'action publique et d'affirmation des métropoles de janvier 2014. Conscient de la confiance que lui ont témoigné les cinq départements, Serge Bladinières ira, dès la rentrée, à la rencontre des acteurs du bassin afin d'élaborer ensemble un nouveau projet de gouvernance et de développement renforçant la solidarité amont-aval qui a toujours été le maître mot des décisions de l'Entente Lot.

À ne pas manquer !

Un premier grand rendez-vous pour le président de l'Entente Lot et le président de l'Association pour l'aménagement de la vallée du Lot : le 26 octobre prochain avec la tenue des premières Assises du bassin versant du Lot qui devraient accueillir plus de 300 personnes venues débattre sur les sujets de gouvernance, de développement touristique et d'économie sur le bassin versant du Lot.

 

Source: La Dépêche du Midi